L'histoire n'est certainement pas récente, elle date d'ailleurs de quelques mois (même si on en attend toujours la conclusion), mais je me devais d'écrire quelque chose à ce sujet.
Note2be est un site créé il y a quelques mois, permettant de noter professeurs et établissements en ligne.
On commence par s'inscrire puis par spécifier son parcours scolaire, son identité, ce qui ensuite nous donne la possibilité d'utiliser le site.
Rien de bien différend en somme de ce qu'on retrouve aux USA et dans d'autres pays d'Europe.
Mais la ou ca a coincé en France, c'est que dans notre cher pays, en bonne poire refuge de chauvins conservateurs à l'extrême, certains professeurs n'ont pas acceptés le fait qu'ils puissent être notés, ce qui - de mon point de vue - n'est qu'un juste retour des choses, finalement.
Logo du site
Alors, évidement, les critiques d'un élèves seront-elles constructives ?
Peut-être pas énormément pour certains, carrément pas pour d'autres, cela dépendant également beaucoup de l'age de l'élève en question.
D'un autre côté, rien ne prouve non plus qu'un prof enseignant sera plus juste et impartial dans ses décisions.
Je me souviens encore de certains qui mettaient de mauvaises notes à leurs élèves juste parce qu'il ne les appréciait pas.
Et même pour les autres, personne, non personne, ne peut se vanter d'être réellement impartial.
Dans notre situation, certes, des élèves de collèges ne seront pas tous suffisamment murs pour faire abstraction de leur subjectivité, mais pour des élèves de lycées, ou d'écoles supérieures, je suis désolé mais je pense qu'à 18 ans on peut tout à fait se rendre compte de la qualité d'enseignement d'un professeur.
Pour en revenir à notre petite histoire, 2 syndicats d’enseignants ont saisis la justice afin que soit censuré Note2be.
Evidement, le juge étant un bon pote des profs de ces syndicats, on peut imaginer que ces derniers n'aient même pas eu le besoin de lui graisser la pâte.
Surtout quand on pense que par définition, un représentant de la loi est de toute manière enclin au conservatisme, on se dit qu'il a du avoir peur que soit créé un site ou il serait possible de noter les juges. xD
Donc, finalement, le Tribunal de grande Instance de Paris a tranché.
Nous n'avons pas le droit en France de noter nos professeurs (noter les établissements, ca encore, ca va :p). Et il a également demandé à Note2be de pré-modérer le contenu de son forum, c'est à dire de vérifier le contenu de chaque post avant qu'il ne soit posté.
Ce qui vu le monde qui tourne sur le site, est impossible sans embaucher plusieurs dizaines de modérateurs.
Super, donc, comme jurisprudence.
Déjà qu'avec DADVSI et les Missions Oliviennes, tout le monde se marrait bien de la France, la si ca continue, nous allons devenir le Pays du rire.
Certes, nous sommes déjà réputé (et encore) pour l'humour de nos productions cinématographiques, mais la, il s'agira plutôt d'humour involontaire, et d'en rire à nos dépends.

Conclusion, c'est génial leur histoire, mais si les admins de Note2be ne sont pas trop bras cassés, on se retrouvera d'ici quelques mois max avec un site de nouveau en ligne et entièrement utilisable, hébergé en Ouzbékistan. Et la les autorités et syndicats d'enseignants Français n'auront vraiment plus aucun contrôle dessus.

Et quand on pense que partout ailleurs, ca n'a posé aucun problème, et qu'on est le seul pays ou ca a finit au Tribunal, et quand on pense également que les USA sont réputés pour faire des procès pour tout et rien... Apparemment la tendance s'inverse, le France est lancée dans la course aux procès stupides et utilisations abusives de la justice pour régler ses petits problèmes.

Parce que c'est bien de ca qu'il s'agit. Certains n'ont pas acceptés d'être notés à la manière de ce que eux faisaient. Et si ca leur posait tant problème que ca, je suis désolé mais s'il leur enseignement était de qualité, je ne vois pas en quoi ils s'inquiètent, il seraient bien notés.
Evidement qu'à force de faire du boulot de merde (il faut bien le dire, en France, la majorité des professeurs ne fait pas du bon boulot), plus personne n'estime leur profession, et plus personne ne les estime, eux.

Ca n'est pas parce qu'une personne a fait 6 années d'études, possède un doctorat en dieu sais quoi, qu'elle est plus intelligente qu'une autre, ou tout simplement plus apte à l'objectivité.
Et par leurs actes, ces professeurs ont ainsi démontrés que finalement c'était eux les plus belliqueux et puérils de l'histoire.

Allez, pour la route, quelques citations d'une déclaration de la CNIL :
CNIL à dit :Les contrôles effectués par la CNIL les 13 et 18 février 2008 ont permis de constater que le système de notation des enseignants de la société note2be.com poursuit une activité commerciale reposant sur l’audience d’un site internet qui ne lui confère pas la légitimité nécessaire, au sens de la loi, pour procéder ou faire procéder à une notation individuelle des enseignants susceptible de créer une confusion, dans l’esprit du public, avec un régime de notation officiel. La CNIL a également relevé que cette note était attribuée de façon subjective par des tiers dont on ne peut vérifier la qualité. C'est complètement con je trouve.
"Poursuit une activité commerciale", et alors ? Faut bien vivre, non ? Qu'est-ce que ca peut faire de toute manière, les pubs permettent à des tonnes et des tonnes de sites internet de survivre sur internet, et ca n'est pas mal pour autant.
C'est un comble que la CNIL sorte ce genre d'argument, on est dans une société capitaliste, si le gouvernement et ses larbins ne l'accepte pas, on est mal ! :roll
Et puis, j'aime bien la fin "La CNIL a également relevé que cette note était attribuée de façon subjective par des tiers dont on ne peut vérifier la qualité."
Ahahah, laissez moi rire, non sérieusement faudrait qu'ils arrêtent de se foutre de la gueule du monde. Wikipédia est un site encyclopédique anonyme, ou tout le monde peut rajouter des données, sans avoir le moindre diplôme. Est-ce qu'il a été interdit pour autant ? Non.
Comment Ca Marche, PcEntraide, et pleins d'autres sont des sites réputés pour donner des conseils et aides en matière d'informatique, pour autant rien ne prouve que les personnes qui nous répondent sont diplômées ou ne serait-ce qu'expérimentées dans le domaine.

Notons autre chose.
Quand une note est mise sur ce genre de site, il s'agit généralement de plusieurs dizaines de notes, de chaque élèves. Dans la globalité on atteint une sorte de moyenne qui fait que même si un élève décide de mal voter, en attribuant une note inférieure à ce qui devrait, ca n'influera pas énormément sur le résultat.
Tout comme avec le principe d'erreurs de Wikipédia, qui ont statistiquement moins de chances d'exister, de par le simple nombre de contributeurs et la possibilité que tous ont de corriger l'erreur.
La ou un seul professeur donne une note à un élève, sur Note2be, chaque élève de l'enseignant va donner son avis et le noter. Donc au final, on a bien une moyenne, et non pas l'avis d'une seule personne.

Autre passage qui mérite commentaire :
"une notation individuelle des enseignants susceptible de créer une confusion, dans l’esprit du public, avec un régime de notation officiel"
La ca devient vraiment ridicule, les sites officiels sont facilement identifiables, ne serait-ce que par leur webdesign généralement pourri. :D
Non plus sérieusement, qui irait confondre un site comme Note2be avec un site officiel ? Rien qu'au nom, déjà...
Honnêtement je ne vois pas comment on peut ne serait-ce que douter sur la non-légitimité de ce site.
Et je trouve sympa le "susceptible de créer une confusion, dans l’esprit du public" qui sous-entend que les gens sont des cons, et qu'ils sont juste bon à être notés et jugés par d'autres toute leur vie, que ce soient professeurs ou supérieurs, patrons, etc...

Je commente également la fin de la déclaration de la CNIL, qui évoquait le fait que Note2be violait la vie privée des professeurs en révélant leurs nouvelles affectations, et ce genre de détails.
Arrêtez moi si je me trompe, mais ca n'est pas bien dur de retrouver les nouvelles affectations de professeurs, avec ou sans ce site. Et si la CNIL trouvait ca illégal, ce qui a la limite me semble normal (le respect de la vie privée, c'est pour tous après tout), et bien ils n'avaient cas trouver un moyen de censurer ce genre d'informations un peu trop privées, en travaillant de concert avec les administrateurs du site (ou en leur demandant tout simplement, de ne pas afficher les nouvelles affectations des profs).
Pour ma part, j'ai trouvé cette déclaration hilarante, et ne comprend pas que des administrations nationales puissent tant que ca galèrer à chercher la petite bête et à inventer des prétextes bidons pour rendre illégal ce qui les arrange.

Conclusion, je considère ce genre de décision à moitié ridicule, à moitié ahurissante, surtout quand on pense que partout ailleurs, il n'y a pas eu le moindre le problème.
Mais ca n'est pas vraiment étonnant, on vis dans un pays qui s'écroule petit à petit sur son propre héritage, sans parvenir à s'en détacher suffisamment pour évoluer, et qui se laisse distancer au fil des ans.

Ce site ainsi que tout son contenu est sous licence Creative Commons.
XHTML 1.0 | CSS 2.0 | Contact | Statistiques | Firefox | Fam³